L'histoire
de Sainte Anne

La basilique est un sanctuaire dédié à sainte Anne. Il est donc naturel que les premières images qui attirent notre attention nous parlent de sainte Anne. Même si nous savons peu de choses sur la vie de sainte Anne, le seul fait d’être la mère de Marie et la grand-maman de Jésus est suffisant pour que l’Église la reconnaisse et la vénère depuis les temps immémoriaux.

Toute la voûte de la basilique nous parle de sainte Anne. Elle nous raconte sa vie, la vie d’une sainte femme juive de cette époque. Elle nous parle de ses vertus qui, soit dit en passant, devraient aussi être les nôtres. Et elle nous parle aussi de sa glorification.

Au cœur de l’abside, juste au-dessus du maître-autel, nous voyons sainte Anne, la vierge Marie et l’enfant Jésus. Sainte Anne présente un fruit à Jésus; ce n’est pas simplement une gâterie de grand-mère envers son petit fils, c’est un merveilleux symbole de sa mission de rédempteur et sauveur de l’humanité. Ce n’est pas un fruit de mort comme le fruit qu’Adam et Ève ont mangé, mais un fruit de vie, réparation de l’erreur originelle. Dans cette glorification, ces trois personnages sont entourés de plusieurs bienheureux de notre église avec en plus saint Joseph, saint Joachim et saint Jean-Baptiste. En arrière plan, on aperçoit un grand orchestre d’élégants anges musiciens.

 

Retour en haut de la page